mardi 24 février 2015

LE BUS


La première fois que j'ai pris le bus à London, j'ai trouvé ça completement idiot saugrenu de ne pas avoir donné de noms aux arrêts. Comment savoir si je suis au bon endroit? Je me souviens même avoir demandé à un passant si c'était la bonne ligne (oui je sais c'est écrit dessus, mais j'étais un peu stressée!) et si les arrêts avaient des noms... il m'a regardée bizarrement et m'a répondu que non. Bon, ben tant pis on s'y fera.

Et en fait, une fois qu'on a compris, on se rend compte que ce système est bien plus logique que celui auquel j'étais habituée! Chaque arrêt prend le nom de la rue ou route principale sur laquelle il se trouve, auquel s'ajoute le nom de la rue/route la plus proche et qui croise celle dernière! Ben voyons pourquoi ça ne fonctionne pas comme ça partout!?
Par exemple,  celle ligne 10 circule sur Wonderland, et croise Oxford tout près de chez nous... l'arrêt s'appelle donc...... Wonderland (at) Oxford. Bravo à ceux qui ont compris mes explications suivi.

Ce qui est bien aussi, c'est qu'il y a beaucoup d'arrêts. A certains endroits, on en trouve tous les 200 mètres Histoire de marcher le moins possible, certainement . Par contre... pour des raisons évidentes de budget (et d'esthétique?) on ne trouve pas d'abris à chaque arrêt. Donc en hiver ou par temps de pluie ou de grand soleil, il vaut mieux marcher un peu quand même. 





Et puis ce qui est bien, c'est que les banquettes qui sont à l'avant se relèvent pour laisser de la place aux fauteuils roulants ou aux tanks poussettes.
Quand une personne en fauteuil monte dans le bus et qu'elle n'est pas accompagnée , le chauffeur vient relever la banquette et attacher le fauteuil à l'aide des sangles et crochets prévus (et détache le tout quand la personne doit sortir, bien sûr).

 






Il y a aussi des places ''de courtoisie'', pas vraiment réservées mais qu'on doit offrir si quelqu'un en a besoin (genre la femme très enceinte qui a un énorme sac de courses dans une main et un enfant de 3ans dans l'autre, ou une femme plus enceinte qui a un bébé koala sur son ventre, un gros sac sur son dos, un sac de courses et un enfant de 4 ans...) et qu'on est courtois.


Au cas où certains se poseraient la question, la cordelette jaune sert à demander l'arrêt.

En bonus, la place du chauffeur! J'ai pris la photo pendant que l'un deux allait tranquillement se chercher un café et un donut chez Tim Hortons (le bus était à l'heure il fallait y remédier!)



La grosse boîte à droite sert à insérer la monnaie exacte du prix d'un ticket ou bien un ticket préalablement acheté en carnet (solution bien moins onéreuse). Si on compte prendre une correspondance et/ou faire le trajet de retour dans les 90 minutes, le chauffeur nous donne un ''ticket de transfert'' qui indique jusqu'à quelle heure on peut remonter dans un bus sans repayer.

Je n'ai pas (non plus) compris tout de suite comment il fallait le lire, maintenant ça me paraît évident, J'explique quand même, pour ceux qui seraient aussi futés que moi.
A gauche l'heure, à droite les minutes. donc parfois le ticket est coupé en biais. Voilà, c'est tout.


La photo qui manque mais qui n'est vraiment pas facile à prendre, c'est celle du système de portage de vélos. Il se trouve à l'extérieur, sur l'avant du bus, et c'est le chauffeur qui contrôle sont verrouillage/déverrouillage. Il me semble qu'on peut y mettre deux vélos. Trop cool, hein! Parce que la ville est quand même pas mal étendue et qu'il y a parfois des petits dénivelés pas sympa.

    
                                                                          THE END





3 commentaires:

Michaël Loureiro a dit…

Attention, il parait que les numéros des bus changent en cours de route: bus 10 se transforme en bus 14... :) restez bien attenfif haha

maryse CHERRIER a dit…

Vilain Michaël, tu seras privé de donut pendant 3 jours!
Cet article me rappelle des souvenirs.....en attendant avril:-)

Aurémi a dit…

Ah oui tient j'ai oublié de parler de ça! Je suis bien attenfif (ou attentive) maintenant Michael ne t'inquiète pas, d'ailleurs parfois c'est bien utile de ne pas avoir besoin de changer de bus!